Accueil / Isolation extérieure des murs / Nos travaux / Isolation extérieure bardage

L’ISOLATION EXTERIEURE BARDAGE : UN CHOIX INFINI

Le bardage complète l’étanchéité de l’isolation extérieure des murs et permet de finaliser l’esthétisme de la façade. Il peut être vertical, horizontal ou oblique, en bois, en matériau composite, etc. Il répond à toutes vos envies esthétiques et à votre budget. Voici quelques exemples d’isolation extérieure bardage réalisables par nos équipes…

L’isolation extérieure bardage vertical à couvre-joint (type arcachonnaise) :

 

Les lames de bois (voliges) sont ici clouées, légèrement écartées, sur des tasseaux horizontaux et des tasseaux verticaux (couvre-joint) viennent recouvrir l’espace laissé.

Cette méthode d’isolation extérieure permet un bon écoulement de l’eau de pluie et tient bien dans le temps.

Le bardage vertical à couvre joint est une finition typique du bassin d’Arcachon, et des fameuses cabanes de pécheur.

pin maritime avec mise en peinture blanche résine alkyde - Balise ALT : bardage vertical couvre joint pin maritime peinture blanche résine alkyde isolation extérieure bardage
isolation extérieure bardage

Isolation extérieure bardage composite fibrociment James Hardie :

 

Présenté sous formes de lames de clin d’un aspect bois de cèdre, ce type de bardage présente beaucoup d’avantages pour votre isolation extérieure. Disponible en 21 couleurs et pouvant être posé de 3 façons différentes (verticale, horizontale ou à joints-ouverts), ce type de finition bardage vous permet de choisir l’esthétisme qui vous convient pour votre maison.

Simple d’installation et durable, il nécessite un entretien minimal et est résistant au feu ainsi qu’à certains nuisibles et au pourrissement.

Isolation extérieure bardage horizontal traditionnel en bois naturel, peint ou traité :

 

L’isolation par l’extérieur bardage traditionnel offre une large gamme de possibilités esthétiques selon le type de pose voulue (à clin, claire-voie, faux claire-voie) dont découle un type de lames à utiliser, et selon l’essence de bois choisie (Douglas, Pin Sylvestre, Pin Maritime, Red Cedar…). La finition des lames peut elle aussi être variée : naturelle, saturée ou peinte.

Ici un exemple d’isolation thermique par l’extérieur finition bardage en Red Cedar pré-grisé, qui anticipe la patine naturelle que prend le bois avec les années. Elle évoluera naturellement et très lentement dans les mêmes tons, tout en gardant un aspect général uniforme. Finition de type saturateur sans solvant, non filmogène, à base de résine acrylique, elle pénètre en profondeur les fibres du bois lui assurant une protection optimale et durable face aux UV et aux intempéries.

Red Cedar pré-grisé - isolation extérieure finition bardage horizontal traditionnel
Bois-brûlé en claire voie horizontale - Balise ALT : finition bardage bois brûlé shou sugi ban

Technique shou sugi ban – bois brûlé :

 

Cette technique traditionnelle japonaise permet de protéger naturellement les bois de bardage par carbonisation. En brûlant les lames de bois en surface, on leur permet d’accéder à une protection optimale contre les UV, les intempéries et les insectes. Pour figer la carbonisation, les lames sont ensuite enduite d’huile de lin.

Traditionnellement, on utilise du cédre, mais Archenergie peut réaliser la technique d’isolation extérieure bardage Shou Sugi Ban avec d’autres résineux.

Le bardage en bois brulé Shou Sugi Ban se prête à des variations esthétiques infinies. Le bois peut être plus ou moins brûlé, plus ou moins poncé. Selon la lumière environnante, le bardage aura des reflets de carbone ou présentera un noir profond. Fort de plusieurs réalisations d’isolation par l’extérieur en bardage Shou Sugi Ban, Archenergie pourra vous proposer une esthétique unique pour votre maison avec cette technique à la fois moderne et traditionnelle en plein essor.

Panneaux façade – Vêtures

 

Des panneaux en matériaux composites sont assemblés sur les murs de la maison selon un calepinage pour obtenir un rendu très contemporain. Cette méthode permet également d’obtenir des effets graphiques infinis.

Nous vous proposons, par exemple, les produits suivants :

Isolation extérieure bardage panneaux façade

LES ETAPES D’UNE ISOLATION EXTERIEURE BARDAGE

1. Implantation de l’ossature de l’isolation extérieure

 

Les équerres d’ossature sont fixées sur le mur et serviront à fixer les chevrons. Selon la nature du mur et en fonction des ouvertures, on adapte le type de fixation des équerres.

On pose également en partie basse un profil métal ajouré anti-nuisible qui permettra la ventilation de la structure d’isolation thermique par l’extérieur.

2. Pose de l’ossature de l’isolation par l’extérieur

 

On fixe les chevrons de l’ossature déportée sur les équerres, en calant parfaitement les niveaux. Pour cette étape, la précision est cruciale pour obtenir un résultat optimal et une bonne performance.

Ossature principale isolation extérieure bardage

3. Pose de l’isolant polystyrène

 

On vient poser l’isolant en rouleau ou de préférence en panneau semi-rigide, qui est ensuite fixé grâce à des fixations mécaniques (chevilles).

L’isolant peut être de différentes compositions suivant les impératifs thermiques et de budget de votre projet. Archenergie isole avec de la fibre de bois et de la laine de roche : isolants choisis pour leur durabilité, leurs qualités mécaniques et leur performance été comme hiver.

isolant laine de roche fibre de bois isolation thermique par l'extérieur finition bardage ITE

4. Ventilation et étanchéité

 

L’étanchéité à l’eau est obligatoire dans l’isolation extérieure du neuf et Archenergie l’applique également à ses systèmes en rénovation. Elle est assurée par une membrane pare pluie et assure l’étanchéité à l’eau des façades.

Elle est par ailleurs très ouverte à la vapeur d’eau ce qui lui permet de laisser sécher le mur isolé par l’extérieur et elle est fixée par un surlitonnage assurant par la même occasion une lame d’air obligatoire selon les DTU derrière le bardage.

Isolation extérieure bardage finition bleu acier

5. Pose du bardage et des finitions de l’isolation extérieure

 

Le bardage choisi sera fixé sur l’ossature en préservant une lame d’air de 2 cm minimum.

Pour assurer la garde à l’eau du bardage et le DTU n° NF DTU 41.2 (Document Technique Unifié), la hauteur réglementaire entre le bardage et le sol fini doit être de 15 à 20 cm, en fonction de la nature du sol. Ainsi l’isolation des soubassements est traitée à l’aide d’un isolant en polystyrène extrudé.

6. Points de détail d’une isolation des murs par l’extérieur

 

  • Appuis de fenêtres (pliage alu, volige bois)
  • Angles rentrants et angles saillants
  • Rives de toiture
  • Les ébrasements et tableaux d’ouverture (portes et fenêtres)
  • Le traitement des soubassements
: travaux annexes volets store gouttières descentes eau fixation objets lourds finition mixte
Isolation extérieure bardage mixte

Le petit plus de l’isolation extérieure par Archenergie

Il est possible de réaliser une isolation de vos murs par l’extérieur en mixant enduit et bardage.

Vous trouverez ici plus de détails sur la finition en enduit.

La plus grande difficulté de ce mix de finitions est la gestion des interfaces entre l’enduit et le bardage, technique que nous maîtrisons parfaitement.