L’ÉTAT INITIAL

Maison individuelle des années 60 à Carcans Océan. Cette maison était au départ une résidence secondaire puis, elle est devenue une résidence principale avec une nouvelle problématique de confort et de chauffage.

Objectif de notre client : confort et économies d’énergies.

maison Carcans Océan gironde 33 avant rénovation archenergie

LES TRAVAUX ET SOLUTIONS

Suite à l’audit énergétique Archenergie, nos clients ont choisi un scénario de travaux ambitieux et global, traitant la ventilation, l’isolation des combles, les menuiseries extérieures, l’enveloppe de la maison, le système de chauffage et la production d’eau chaude.

Les travaux énergétiques réalisés sont :

Isolation thermique des combles – laine de roche – R=7
Isolation Thermique par l’Extérieur – Enduit mince STO sur isolant
Bardage partiel d’un bandeau et d’un pilier
Rénovation bandeaux et avancée de toit en Aluminium laqué
Pose gouttières et descentes d’eau Aluminium laqué

Pose de menuiserie PVC KYOTO de marque Batistyl
Volet roulant traditionnel dans les combles

Installation d’un poêle à granulés CRAZY – marque WODTKE
Radiateur Radiant – modèle Nef Pan Ray marque OSILY
Fourniture et pose sèche-serviettes Noirot avec soufflerie CC-BAIN 1400w
Chauffe-eau solaire avec 2 capteurs solaires

Pose et fourniture d’une VMC Simple Flux Hygro B
Divers travaux électriques en rénovation

LES BÉNÉFICES DE LA RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE

  • Optimisation du confort d’hiver et d’été
    Renouvellement d’air de l’habitat assuré par un système de ventilation mécanique hygroréglable
  • Production de chauffage et d’eau chaude sanitaire solaire avec appoint pompe à chaleur
  • Amélioration de la qualité de l’air
rénovation énergétique Carcans Gironde
garantie etiquette énergétique DPE Carcans océan
maison Carcans Océan gironde 33 apres rénovation archenergie

économies réalisées sur 20 ans*
37 204,10 €

tonnes de co2 économisées sur 20 ans*
37 tonnes

* prévisions dépendantes des comportements des occupants de l’habitat, issues d’un calcul réglementaire THC-E-Ex et selon un scénario d’augmentation annuelle de 5% du coût de l’énergie.