Actualités du secteur de la rénovation énergétique de l’habitat

Pour le lancement de Ma Rénov Bordeaux Métropole, Archenergie présente un projet à TV7

Archenergie s'invite au 20h de France 2 pour parler des métiers de la transition énergétique

Quelques conseils pour économiser davantage d'énergie chez soi

La consommation en matière d'énergie est souvent une question essentielle dans un foyer. Ses conséquences sur le budget familial peuvent être, en effet, réellement importantes. Ce qui pousse de plus en plus de ménages à faire attention sur la quantité d'énergie qu'ils utilisent. Par ailleurs, le confort de la maison est un enjeu crucial qu'il ne faudrait surtout pas sacrifier dans la course à l'économie d'énergie. Mais alors, que peut-on faire pour arriver à un compromis raisonnable et surtout satisfaisant ? Voici 3 conseils pratiques pour allier confort et économie au sein du foyer. 

2685660120_b2e4353ba5_z.jpg

Améliorer l'isolation thermique de sa demeure

La meilleure façon de réaliser des économies d'énergies dans une demeure est en premier lieu d'en améliorer les performances énergétiques. Cela se traduit par une plus grande maîtrise de la circulation de la chaleur, c'est-à-dire une conservation de cette dernière dans la maison, en hiver, et une régulation de son entrée en été. L'une des méthodes les plus efficaces pour y parvenir est de procéder à une rénovation de l'isolation thermique du domicile.

Les travaux consisteront à installer un isolant thermique, ou à remplacer l'ancien, qui se trouve sur certains endroits de la maison. L'isolation thermique peut se faire de deux manières différentes. La première implique une pose de l'isolant choisi à l'intérieur de la maison, à savoir : dans les murs, dans les combles et aussi dans le plancher. La seconde façon consiste à mettre l'isolant sur les façades de la bâtisse, ainsi que sur sa toiture. Enfin, le choix du matériau isolant est large. On a par exemple le steico flex (comme sur monisolationecologique.com) qui est un isolant naturel en fibre de bois flexible, présenté sous la forme de panneau fibre de bois. 

faucet-686958_640.jpg

Opter pour des équipements astucieux

Une sélection astucieuse des appareils pour équiper la maison contribue également à économiser l'énergie consommée. Ces appareils peuvent être installés dans diverses pièces de la maison. On a entre autres :

- les mousseurs hydroéconomiques et les mitigeurs thermostatiques, qui sont à installer sur les robinets de la cuisine et de la salle de bain pour réduire la consommation en eau

- la cuve de récupération des eaux de pluie : pour les diverses opérations de nettoyage du ménage (sol, terrasse, meubles…)

- le système à double commande, posé dans les toilettes pour gérer le volume d'eau utilisé par la chasse d'eau

Adopter de bonnes habitudes

Améliorer les performances énergétiques du foyer et l'équiper avec du matériel qui permet une meilleure contrôle de la consommation en énergie, représente particulièrement de bonnes initiatives. Cependant, ils ne sont pas suffisants pour une économie d'énergie optimale dans un logement. Afin d'y parvenir, les locataires doivent faire don de leur participation au quotidien. Cela passe par l'adoption de bonnes habitudes. Tout d'abord, il faudra régler la température de l'eau chaude à une valeur qui évite les brûlures pour que le chauffe-eau n'aie pas à fonctionner à plein régime. Ensuite, il y a le fait d'éteindre et de débrancher l'éclairage et les appareils (chauffage, TV, ordinateur...) lorsqu'ils ne sont pas utilisés. Pour finir, ne faire usage de votre machine à laver que quand il est plein, car cela permet de consommer de l'énergie d'une manière moins fréquente. Concernant le séchage, l'étendoir est bien plus économique en raison de la gratuité du séchage solaire. 

Les avantages et inconvénients de l'isolation par l'extérieur

fournisseurenergie.png

Archenergie a co-écrit un article sur les avantages et les inconvénients de l'isolation thermique par l'extérieur pour le blog Fournisseur - Energie.

Retrouver l'article ici

Archenergie toujours au top !

Sud Ouest

Archenergie se classe 106eme dans le Top 200 des start-ups françaises de 2016 publié par l'Express avec Ernst & Young.

Retrouver l'article ici

Archenergie se dévoile à La Rochelle

Sud Ouest
Article Sud Ouest 19/03/16

Retrouvez l'article paru dans le Sud Ouest samedi 19 mars.

Le crédit d'impôt et le prêt à taux zéro sont désormais cumulables !

Loi de finance 2016 : cumul ECO PTZ et CITE

Lundi 7 mars, la ministre de l'environnement et de l'énergie, Ségolène Royal, l'a officiellement annoncé au JT de 20h sur TF1 : le Crédit d'Impôt Transisition Energétique (CITE) et le prêt à taux zéro (ECOPTZ) sont désormais cumulables.

 

Retrouvez tous les détails ici.

BPI France réalise son tour de France de l'innovation verte

BPI France

BPI France met à l'honneur les entreprises de la région Aquitaine Limousin Poitou Charentes dans la catégorie innovation verte dont Archenergie fait partie.

 

Retrouvez l'article ici.

Pierre Rivallan présente les enjeux de la rénovation énergétique dans le cadre de la COP 21 à Bordeaux

Interview RCF - Présentation d'Archenergie
cop21 bordeaux.jpg

François-Maxime FUCHS présente Archenergie à la radio : (re) découvrez l'interview

Interview RCF - Présentation d'Archenergie

Le 9 juin 2015, François-Maxime FUCHS était l'invité de l'émission Le Dessous des feuilles sur RCF.

 

Découvrez ci-dessous l'interview (à partir de 6min23) :

 

Prix La Tribune Jeune Entrepreneur : retour sur la Finale

Article La Tribune

Nous vous l'avions déjà annoncé, Archenergie s'est officiellement qualifiée pour la grande finale nationale du Prix La Tribune Jeune Entrepreneur 2015 ! (voir actu "Prix La Tribune Jeune Entrepreneur : Archenergie qualifiée pour la Finale")

 

C'est le 13 Avril dernier que cette expérience s'est conclue au Grand Rex à Paris, en présence notamment de Jacques-Antoine Granjon (fondateur de vente-privée.com) mais aussi d'Emmanuel Macron, ministre de l'Economie.

 

Dans la catégorie Green Business, c'est une entreprise du Nord Est qui est élue lauréate 2015.
Malgré tout, Archenergie est très fière de son parcours et garde de très bons souvenirs de cette expérience.

INSEE : 300 000 ménages aquitains vulnérables énergétiquement !

Enquëte INSEE

" Un cinquième des ménages aquitains sont dits vulnérables énergétiquement : ils consacrent soit plus de 8% de leur budget pour le chauffage ou l'eau chaude sanitaire, soit plus de 4,5% en dépenses contraintes de carburant. Certains d'entre eux, 37 000, sont vulnérables au regard de ces deux critères. La vulnérabilité liée aux déplacements touche 175 000 ménages, celle liée au logement, 158 000. Les moins de 30 ans et les seniors de 75 ans ou plus sont particulièrement concernés. La vulnérabilité énergétique se répartit inégalement sur le territoire régional : les départements de la Dordogne, de Lot-et-Garonne et des Landes sont davantage impactés. Isolement, sous-occupation du logement, ancienneté du bâti, taille du logement, coûts de certains combustibles constituent des facteurs aggravants pour les ménages."

Adeline Béoutis, Cédric Lacour, INSEE.

Prix La Tribune Jeune Entrepreneur : Archenergie qualifiée pour la Finale !

Article La Tribune

Le 9 Février, Archenergie a été sélectionnée pour la grande finale du prix La Tribune des Jeunes Entrepreneurs après un oral devant un jury de 8 personnes et en présence d'Alain Rousset.

 

Archenergie s'est distinguée des autres nominés dans la catégorie Green Business grâce à sa capacité de proposer une offre globale et clé en main à ses clients.

 

Les lauréats de toutes les régions de France passeront devant un jury national le 24 mars à Paris.

Nous vous donnons rendez-vous le 13 avril 2015, date à laquelle aura lieu la finale au Grand Rex à Paris, pour connaître le résultat !

 

Pour en savoir plus sur le Prix, cliquez ici.

La Tribune - Février 2015 : Archenergie, quand le Bâtiment va...

Article La Tribune

Dans un marché du Bâtiment en berne, Archenergie affiche une croissance de plus de 25% en 2014 avec une prévision à +50% en 2015. Si l'entreprise est jeune, elle repose sur un modèle qui devrait lui permettre de continuer à grandir vite sur un segment porteur, celui de la rénovation énergétique.

 

Source : Article signé Jean Philippe Dejean - La Tribune - 03/02/15

 

Pour lire l'article en entier, cliquez ici.

1er Janvier 2015 : Faites le point sur les aides disponibles

Aides 2015

Depuis le 1er Janvier 2015, de nombreuses aides ont connu des modifications concernant leurs conditions d'octroi mais aussi le montantde l'aide.

 

Faites un point sur votre situation pour connaître les aides dont vous pouvez bénéficier en consultant notre guide des aides.

18 Juin 2014 : Ségolène Royal présente le projet de loi sur la Transition énergétique

optimisation financière.jpg
Fotolia_32841721_S maison energivore.jpg

Le 18 juin 2014, la ministre de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie, Ségolène Royal, a présenté son projet de loi sur la transition énergétique en Conseil des ministres.

 

Très attendu, ce projet de loi fixe plusieurs objectifs dans le domaine nucléaire, des transports mais surtout dans celui de l’énergie.

 

En effet, dans ce dernier, la ministre fixe comme objectif de diminuer de moitié la consommation énergétique des ménages d’ici 2050 et de rénover 500 000 logements par an afin de réduire les émissions de gaz à effet de serre. Ambitieux, ce chiffre est pourtant réalisable puisqu’aujourd’hui 20 millions de logements son mal isolés et peu performants en France. Une étude montre également que le montant moyen d’une facture annuelle de chauffage est de 250€ pour une maison basse consommation tandis qu’elle peut monter jusqu’à 2500€ pour une maison mal isolée.

 

Pour les atteindre, la ministre propose un plan de 15 actions visant à accélérer la rénovation énergétique et encourager les bâtiments privés à être exemplaires, dont :

  • Allégement fiscal pour les travaux de rénovation énergétique à hauteur de 30% du montant des travaux
  • Relance de l’Eco Prêt Taux Zéro à partir du 1er Juillet 2014 afin de passer de 30 000 à 100 000 prêts par an
  • Le programme Habiter mieux de l’ANAH est complété par le Chèque énergie

  • Mise en place du tiers financeur : mode de financement pour les ménages les plus modestes. Le  remboursement sera effectué grâce aux économies d’énergie réalisées.

  •  Les règles d’urbanisme ne pourront plus faire obstacle aux travaux d’isolation des bâtiments ou d’installation de production d’énergie renouvelable

  • Toutes les rénovations lourdes sur les bâtiments devront comprendre un diagnostic énergétique et être l’occasion de travaux d’efficacité énergétique.

 

Actuellement en cours de discussion, ce projet de loi est plein de promesse pour la fin de l’année 2014 et pour l’année 2015.

 

Rappelons également la mise en place du label Reconnu Garant de l’Environnement, qui permet aux entreprises labellisées  de faire bénéficier à leurs clients de l’éco PTZ et du Crédit d’Impôt Développement Durable.

 

Archenergie, grâce à son approche globale de chaque projet de rénovation,  possède d’ores et déjà ce label afin d’optimiser l’investissement financier de ses clients et de les accompagner dans l’ensemble des démarches administratives.

Archenergie Lauréat des Trophées Artisans de l'année 2013

laureat-artisan-mag.jpg
remise-prix-artisan.jpg

Le magazine Artisans Magazine a reçu dans les Pavillons de Bercy, à Paris, plus de 250 personnes lors de la soirée de remise des prix des Trophées Artisans Magazine, lundi 18 novembre 2013. Les internautes ayant voté en ligne puis le jury officiel ont été séduits par l’approche innovante de la rénovation énergétique proposée par Archenergie. Pierre Rivallan et François Maxime Fuchs, les co-fondateurs d’Archenergie, ont donc reçu la 3ème place du prix national de l’Artisan de l’année 2013.

Pourquoi une jeune entreprise girondine a été distinguée?

Sur un secteur porteur,  Archenergie est une des seules entreprises en France à associer un savoir-faire travaux à un savoir faire de bureau d’étude thermique, et propose ainsi aux particuliers cherchant à rénover thermiquement leur maison, une solution personnalisée et optimisée, avec un interlocuteur unique.

Cette approche globale ne s’arrête pas à la conception et à la réalisation de travaux d’isolation, chauffage ou ventilation, car Archenergie est la seule entreprise en aquitaine à inclure une véritable garantie de résultat sur la classe énergétique après travaux.

Une première étude mesure l’impact des étiquettes énergétiques sur le prix de vente

carte-étude-valeur-verte.JPG

Depuis 4 ans, l’affichage de la performance énergétique des biens est obligatoire pour toutes ventes de biens immobiliers. Jusqu’à présent, aucune étude ne permettait de mesurer l’impact de l’étiquette énergétique sur le prix des biens. C’est désormais chose faite grâce à l’exploitation des bases de données notariales par l’association DINAMIC, avec le concours du Ministère de l’Egalité des Territoires et du Logement.

 

Cette étude a révélé des écarts significatifs dans les prix de vente de logements de qualité comparable (les maisons récentes en bon état), dont la principale différence est leur étiquette énergétique (de A à G) selon le niveau d’isolation.

Ainsi, dans le Sud-Ouest, une maison en bonne état classée G se vendra avec une décote de 28% par rapport au même logement avec une étiquette énergétique D. A l’inverse, une maison classée A ou B se vendra en moyenne 26% plus cher qu’un bien équivalent classé D.

 

Cette première enquête confirme que les passoires thermiques auront de plus en plus de mal à trouver preneur dans les années à venir.

Avec l’obligation de rentrer les données issues des DPE dans les bases de données notariales, prévue pour début 2014, des études régulières viendront très prochainement conforter ces premiers résultats.

Le rapport complet est disponible ici.

Le plan de rénovation énergétique de l’habitat est lancé

artisan mag - archenergie garantit l'isolation thermique des maisons
artisan mag - archenergie garantit l'isolation thermique des maisons

Présenté par Jean-Marc Ayrault à Arras le 19 septembre et lancé par François Hollande à l’ouverture de la Conférence environnementale le lendemain, ce plan prévoit la rénovation de 500.000 logements par an d’ici à 2017 (contre 150.000 en 2012) et la diminution de 38% des consommations énergétiques dans le secteur du BTP d’ici 2020.

Baptisé « J’éco-rénove, J’économise », ce plan a pour but d’inciter les Français à engager des travaux de rénovation énergétique dans leur logement et à les aider dans leurs démarches.

Archenergie vous accompagne dans vos travaux de rénovation énergétique et dans l’obtention des aides associées.

 

Les aides annoncées :
 

Pour aider les ménages à se lancer dans ses travaux, une prime de rénovation énergétique a été mise en place. Elle s’élève à 1 350 € et est accordée sous certaines conditions de revenu (voir tableau ci-dessous). Selon le gouvernement, deux tiers des Français seraient éligibles à cette aide. Cette prime peut aller jusqu’à 3 000 € pour les ménages les plus modestes et sera également cumulable avec l’éco-prêt à taux zéro et le crédit d’impôt développement durable. L’Etat prévoit le versement de 95.000 primes d’ici à 2015, soit une enveloppe de 135 millions d’Euros.

Pour les ménages modestes, le plafond de ressources ouvrant droit aux aides de l’Agence nationale de l’habitat (Anah) a été relevé : 26 000 € pour un couple sans enfant en province contre 17 000 € auparavant, par exemple.
 

Autre annonce : la TVA pour les travaux d’économies d’énergie sera de 5% au lieu des 10% initialement prévus.

Artisan Mag, Mai 2013 : Archenergie

artisan mag - archenergie garantit l'isolation thermique des maisons

Ils garantissent l'isolation thermique des bâtiments...


Pierre Rivallan et François-Maxime Fuchs ont créé fin 2011 l'entreprise "Archenergie" en Gironde. Spécialisée dans les travaux d'isolation, elle propose une offre globale pour la rénovation thermique des bâtiments grâce au concours d'artisans avec qui elle travaille en réseau. L'entreprise a mis au point un logiciel permettant de calculer et quantifier les travaux à réaliser chez ses clients et a mis en place un système de suivi de ces travaux. Elle prépare également un guide de bonnes pratiques pour ses clients.

Source : Article signé Claire Poisson – Artisans mag' – Mai 2013

CONQUERIR, Mai 2013 : Archenergie, un an après la business cup

article de presse archenergie mai 2013 - magazine conquérir

Quand le bâtiment va...


Créée en novembre 2011 par Pierre Rivallan et François-Maxime Fuchs, Archenergie a été récompensée en 2012 par la Business Cup dans la catégorie Création d'Entreprise. Egalement soutenue par le programme Créagir 33 (Gironde) et lauréate du réseau national Entreprendre, Archenergie propose aux particuliers une solution "clés-en-main" d'audit et de travaux de rénovation thermique, avec une garantie contractuelle sur les résultats.
 

Source : Article signé Vincent Gardy – Conquérir – Mai 2013

Une augmentation de 8,5% des tarifs du gaz sur les 10 premiers mois de l'année

Le gouvernement français va limiter à 2% la hausse des tarifs du gaz pour les particuliers au 1er octobre, bien moins que ce que demandait GDF Suez, mais trahissant selon une association de consommateur sa promesse qu'ils n'augmenteraient pas plus vite que l'inflation.

Cette hausse de 2%, alors que GDF Suez demandait 7%, "vise à protéger le pouvoir d'achat des Français", ont indiqué dans un communiqué commun le ministre de l'Economie, Pierre Moscovici, et sa collègue Delphine Batho (Ecologie et Energie).

Comme le prévoit la réglementation, un projet d'arrêté en ce sens a été soumis pour avis à la Commission de régulation de l'énergie (CRE), avant d'être publié au Journal officiel.

GDF "prend acte"

Cette décision n'est pas une surprise. Delphine Batho avait affirmé la semaine dernière qu'il était hors de question d'accéder à la demande de GDF Suez. Le groupe gazier a simplement indiqué qu'il "prenait acte" de la nouvelle. Le gouvernement n'a pas précisé quelle hausse s'appliquera aux autres types de clients (industriels, PME...).

Les prix du gaz vont ainsi augmenter de 2% pour la deuxième fois en trois mois pour les ménages, après une hausse identique le 20 juillet, et une autre de 4,4% appliquée par l'ancienne majorité UMP en janvier.

Même si c'est moins que ce qu'exigeait GDF Suez, cela dépasse la règle fixée par le Premier ministre,Jean-Marc Ayrault, qui avait dit cet été vouloir limiter la hausse du gaz et de l'électricité au niveau de l'inflation, soit autour de 2% sur un an.

"Il n'est pas question d'augmenter le prix du gaz plus que de l'inflation", avait dit le chef du gouvernement au JT de TF1 le 4 juillet.


Thierry Saniez, délégué général de la CLCV, a fait part de sa "surprise" et de son "mécontentement", jugeant cette annonce contraire à l'engagement du chef du gouvernement.

"Sur les 10 premiers mois de l'année, c'est une augmentation de 8,5% des tarifs pour les 7 millions de ménages qui se chauffent au gaz", ce qui est "totalement injuste socialement", s'agissant d'un service "essentiel", a-t-il déclaré.

Les concurrents de GDF Suez, qui estiment que la modération des tarifs de l'opérateur historique les empêche de se développer, sont également très remontés.

"Cette décision est inacceptable. C'est nettement moins que la réalité des coûts d'approvisionnement de GDF Suez, or le Conseil d'Etat a rappelé que les tarifs doivent suivre les coûts", a dit Fabien Choné, directeur général délégué de Poweo Direct Energie et également président de l'Anode, association qui regroupe des concurrents de l'ex-Gaz de France.

L'Anode avait déjà prévenu cet été qu'elle pourrait engager un recours devant le Conseil d'Etat si le gouvernement persistait à limiter l'augmentation des tarifs de GDF Suez.

GDF Suez avait réclamé ce mois-ci aux pouvoirs publics une hausse de 7% de ses tarifs au 1er octobre, pour compenser ses coûts d'approvisionnement, relançant son conflit avec le gouvernement, qui avait déjà limité leur progression à 2% cet été, soit moins que ce que le groupe demandait.

La CRE avait estimé cet été que la hausse de 2% intervenue en juillet ne permettait pas de couvrir intégralement les coûts de GDF Suez, et risque d'aboutir aux mêmes conclusions pour la hausse d'octobre.

Le gouvernement a rappelé son soutien au projet du député socialiste François Brottes, qui vise à instaurer un tarif progressif de l'électricité et du gaz. Ce tarif progressif, qui ne sera pas mis en place avant fin 2013/début 2014, sera précédé de l'extension des bénéficiaires des tarifs sociaux de l'électricité et du gaz, qui passeront de 1 à 4 millions de foyers (soit 8 millions de personnes).

En outre, pour sortir de ces bras de fer récurrents avec GDF, la ministre de l'Ecologie Delphine Batho a annoncé que le gouvernement entendait réformer les règles des tarifs du gaz, sans plus de précisions à ce stade.

Le gouvernement a été bien à la peine sur les dossiers énergétiques depuis son arrivée au pouvoir, devant forcer les industriels du carburant à baisser leurs prix. Les prix de l'électricité ont augmenté de 2% en juillet.


Source: Nouvel Obs

Septembre 2012

SUD-OUEST, Août 2012 : De l'énergie à revendre

Fuchs et Rivallan (au centre) ont remis aux époux Aurel un chèque de 1 000 euros. (Photo  WILLY DALLAY)

De l'énergie à revendre.

Sur le bouillant marché des économies d'énergie, une jeune entreprise énergique procède par ordre, avec étude et expert, pour éviter les travaux inefficaces.


Des entrepreneurs qui ne gagnent pas d'argent ? François-Maxime Fuchs et Pierre Rivallon ne sont pourtant pas des philanthropes. Ils comptent bien se verser un salaire, un jour, mais pas avant mi-2013. « On préfère embaucher des compagnons (à partir de septembre) et bien lancer notre société Archenergie. Pour le moment, on se contente de nos indemnités de chômage en limitant nos besoins. »

On pourrait les classer dans la catégorie des amateurs de risques calculés qui ont foi en leur projet : « Dans la conjoncture actuelle et à venir, les économies d'énergie sont un vrai défi pour les ménages. » La rénovation des maisons pour une meilleure performance énergétique, c'est leur créneau et leur credo.

Du sur-mesure

Ils ont donc décidé d'abandonner leur poste de salariés dans un grand groupe pour se lancer dans l'aventure de la création d'entreprise, en usant de leur complémentarité : Pierre Rivallon, 32 ans, est un spécialiste du commerce et de la logistique ; François-Maxime Fuchs, 26 ans, après des études d'ingénieurs à Tarbes, s'est spécialisé aux Arts et métiers de Paris, dans l'énergétique du bâtiment. Cette spécialisation est au cœur de leur démarche : « Avant de changer des menuiseries, un système de chauffage ou d'isoler telle ou telle partie d'un bâtiment, on fait une étude complète. Elle permet très précisément de connaître les points à améliorer en priorité. Chaque maison est… particulière », insiste l'ingénieur. « Donc les solutions doivent être adaptées. »

Exemple chez les Aurel, à Pessac. Dans cette maison des années 60, construite sans isolation, ils ont opté pour un doublage extérieur contenant une forte épaisseur de polystyrène… sur trois côtés. Une voisine n'a en effet pas accepté les travaux en mitoyenneté. Il faudra donc opter ici pour une isolation intérieure, un peu mangeuse de place et surtout un peu moins performante. « Le doublage extérieur peut aussi être impossible pour des raisons esthétiques. Mais là, il était tout indiqué dans ce type d'architecture », souligne François-Maxime Fuchs. Bon bricoleur, Philippe Aurel avait déjà entrepris des travaux d'amélioration et avant l'étude, les portes et fenêtres extérieures avaient déjà été changées.


Le diagnostic a un autre but : calibrer le chantier en fonction des économies de chauffage escomptées. « 17 400 euros sur vingt ans (et 18 tonnes de CO2 en moins) », prévoit François-Maxime Fuchs. « La nature des travaux a permis aux Aurel d'emprunter 24 000 euros de bénéficier de 3 500 euros de crédit d'impôt et de recevoir des aides, dont un chèque de 1 000 euros indirectement payé par des entreprises pollueuses. Au bout de vingt ans, le chantier leur aura coûté 1 400 euros. »

« Et la maison est infiniment plus confortable », soulignent les Aurel. Archinergie facture le diagnostic entre 695 et 895 euros : « On ne fait pas de bénéfice dessus et on le rembourse en fonction de l'importance des travaux. On garantit le résultat. Un expert indépendant vérifie qu'il est conforme aux prévisions », affirme François-Maxime Fuchs. En moins d'un an la jeune entreprise a déjà engagé une vingtaine de chantiers. On dirait que le duo ne ménage pas son énergie…

Source: Sud Ouest - AOUT 2012

Archenergie : vainqueur de la business cup du salon de l'entreprise Aquitaine 2012

Pierre rivallan et francois maxime fuchs ARCHINERGIE

34 entreprises ont participé en mai et juin à la business cup du salon de l'entreprise Aquitaine, dans la catégorie Création et Développement d'entreprise. Le 7 juin, le jury a recompensé Archinergie en saluant l'innovation de l'approche globale d'Archinergie dans un secteur de la rénovation énergétique de l'habitat en pleine ébullition.

Parrainé par la CUB (communauté urbaine de Bordeaux), un prix de 3000€ a été remis aux fondateurs Pierre Rivallan et François Maxime Fuchs.

Archenergie : lauréat du Réseau Entreprendre Aquitaine 2012

En avril 2012, Pierre Rivallan et François-Maxime Fuchs sont devenus lauréats Réseau Entreprendre Aquitaine pour la création de l’entreprise Archinergie.

 

Réseau Entreprendre est un réseau de chefs d'entreprises qui accompagnent les nouveaux entrepreneurs. Sa mission est de contribuer à la réussite de nouveaux entrepreneurs significativement créateurs d'emplois et de richesses. 

 

Le cœur de métier de Réseau Entreprendre Aquitaine, c'est :

  • l'accompagnement par des chefs d'entreprise. L'engagement des ces chefs d'entreprise au sein de Réseau Entreprendre Aquitaine est alimenté par leur passion de l'entrepreneuriat et leur envie de la transmettre à de nouveaux entrepreneurs dans un esprit de citoyenneté économique. Ainsi, les membres donnent bénévolement de leur temps pour étudier les projets, participer aux comités d'engagement, accompagner des lauréats et animer leur association… Ce qui représente plus de 70.000 heures de bénévolat par an.

  • un financement sous forme de prêts d'honneur, particulièrement intéressants pour leur effet de levier sur les autres financements, notamment bancaires.

 

Les chefs d'entreprise de Réseau Entreprendre Aquitaine accompagnent les créateurs et repreneurs d'entreprises à potentiel :

L'accompagnement de Réseau Entreprendre Aquitaine s'adresse aux créateurs et repreneurs qui, par l'ambition qu'ils portent, leur potentiel entrepreneurial, leur métier et le marché auquel ils s'adressent, sont susceptibles de faire de leur entreprise, une PME apte à se développer.

Pour bénéficier de l'accompagnement par un chef d'entreprise de Réseau Entreprendre Aquitaine, le nouvel entrepreneur doit répondre à un certain nombre de critères de sélection pour devenir Lauréat.

Plus d'informations sur: http://www.reseau-entreprendre-aquitaine.fr

Archenergie à la 8ème édition du printemps de Bourgailh à PESSAC - 14 & 15 avril 2012

Archinergie vous invite à venir découvrir la 8ème édition du Printemps du Bourgailh à PESSAC, le week end du 14 et du 15 avril. Nous vous accueillerons avec plaisir à notre stand au sein du « village Développement durable », à côté de l’espace info Energie.

 

Programme et plan d’accès

Contactez-nous